Est-ce que votre photographe est un agresseur sexuel?

Malheureusement, le milieu de la photographie possède son lot de personnages douteux. La photographie permet de se retrouver seul avec des femmes, et des agresseurs sexuels l’ont bien compris…
Une femme se faisant approcher par un photographe pour faire des photos devrait faire quelques recherches avec le nom du photographe sur Google. Parfois, on trouve de l’information très pertinente…

 

Dans l’exemple ci-haut,  le Journal de Montréal publié le 27 octobre 2017, sous le titre Un photographe est accusé de viol, indique:

Deux anciens modèles d’un photographe de mode montréalais ainsi qu’une femme l’ayant côtoyé au secondaire ont porté plainte au criminel aujourd’hui contre l’artiste pour viol et agression sexuelle

(…)
Le Journal a aussi parlé à d’anciens collaborateurs et connaissances du photographe qui disent avoir été témoins de son attitude violente et des agressions qu’il commettait sur certains de ses modèles.
(…)

De fait, la réputation sulfureuse de 🤮🤮🤮🤮 semble bien connue des professionnels de la mode.
«Suite à des mauvais échos de la part de modèles ayant posé pour lui, nous n’envoyons personne chez lui» a confirmé au Journal Arielle Day, agente de mannequins de la prestigieuse agence Folio à Montréal.

 

Et un petit rappel: se faire photographier en sécurité:

Comment

  • Joannie Therrien

    J’ai vraiment aimé ta vidéo, surtout le conseil à la fin au sujet de la cellule de prison! Ça ne pouvait pas être plus clair!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Copyright © 2017 Francis Vachon. Réalisation web par Eve Drouin-V.