Ah, la pige dans le monde des médias! Là où tu te fais appeler à 45 minutes d’avis pour partir deux jours à l’extérieur. Et que le lendemain, l’assignation se poursuit pour une troisième journée… Loin de me plaindre, c’est tout à fait le genre de truc que j’adore.

C’est donc trois jours à couvrir les événements entourant le glissement de terrain de La Baie au Saguenay. Trois jours à côtoyer les sinistrés, à les entendre nous raconter leurs peurs, leurs craintes, leur angoisse de tout perdre. Et finalement à couvrir l’intervention du premier ministre François Legault.

Les textes pour lesquels mes images ont été utilisées par Le Devoir:

Jonathan Ouellette réside dans l’une des auberges qui reçoivent des sinistrés. L’homme de 44 ans dit avoir peu d’espoir de retourner de sitôt dans sa maison, qu’il habitait depuis 2009
Des agents de sécurité discutent devant la clôture délimitant la zone d’évacuation dans l’arrondissement La Baie à Saguenay le 21 juin 2022. Une digue de terre a été érigée pour bloquer un éventuel glissement de terrain.
Un cycliste passe devant une clôture délimitant la zone d’évacuation
Érika Simard, accompagnée de son conjoint Charles-David Bergeron-Brisson, retient ses larmes alors qu’elle attend l’arrivée de François Legault pour son allucution.
Marius Harvey, qui a été évacué de sa demeure à La Baie, discute avec le premier ministre François Legault après son annonce faite à Saguenay.
Une maison effondrée dans l’arrondissement de La Baie à Saguenay le 21 juin 2022.

Bernard « Rambo » Gauthier s’adresse à la foule pendant la manifestation du 19 et 20 février à Québec

Les 19 et 20 février à Québec, deux journées de manifestation anti mesures sanitaires sont organisé. Voici ce que ma caméra a vue pour Montreal Gazette.

Un homme installe des toutous dans un arbre pendant la manifestation du 19 et 20 février à Québec
Un homme installe des toutous dans un arbre pendant la manifestation du 19 et 20 février à Québec
Un homme fait voler un drapeau pendant la manifestation du 19 et 20 février à Québec
Un homme fait voler un drapeau pendant la manifestation du 19 et 20 février à Québec
Un homme regarde la foule, juché sur son tracteur, pendant la manifestation du 19 et 20 février à Québec
Un homme regarde la foule, juché sur son tracteur, pendant la manifestation du 19 et 20 février à Québec
Un camionneur reçoit des remerciement pendant la manifestation du 19 et 20 février à Québec
Un camionneur reçoit des remerciement pendant la manifestation du 19 et 20 février à Québec
Les manifestants se donne des câlins après une séance de méditation collective pendant la manifestation du 19 et 20 février à Québec
Les manifestants se donne des câlins après une séance de méditation collective pendant la manifestation du 19 et 20 février à Québec
Bernard « Rambo » Gauthier s’adresse à la foule pendant la manifestation du 19 et 20 février à Québec
Bernard « Rambo » Gauthier s’adresse à la foule pendant la manifestation du 19 et 20 février à Québec
Un des organisateur s’adresse à la foule pendant la manifestation du 19 et 20 février à Québec
Un des organisateur s’adresse à la foule pendant la manifestation du 19 et 20 février à Québec
Les organisateurs prennent la pose pendant la manifestation du 19 et 20 février à Québec
Les organisateurs prennent la pose pendant la manifestation du 19 et 20 février à Québec
Une femme offre des câlins gratuit pendant la manifestation du 19 et 20 février à Québec
Une femme offre des câlins gratuit pendant la manifestation du 19 et 20 février à Québec

 

 

 

Maxime Bernier, chef du PPC, remet son masque après s’être adressé aux medias lors du lancement de sa campagne électorale à l’hôtel Georgesville de St-Georges de Beauce la 20 août 2021.

Pour lancer sa campagne électorale 2021, Maxime Bernier, chef du Parti Populaire du Canada, a invité les médias pour leur dire, entre-autre, que c’était de leur faute s’il avait perdu ses précédentes élections et qu’il n’avait pas bonne réputation en ce moment. 

Une étrange ambiance de confrontation régnait dans la salle de l’hôtel Georgeville, ironiquement utilisé comme le plus gros centre de vaccination de la Beauce.

L’histoire complète d’Isabelle Porter dans Le Devoir d’aujourd’hui.

 
Maxime Bernier, chef du PPC, arrive à l’hôtel Georgesville de St-Georges de Beauce pour le lancement de sa campagne électorale le 20 aout 2021.
Maxime Bernier, chef du PPC, arrive à l’hôtel Georgesville de St-Georges de Beauce pour le lancement de sa campagne électorale le 20 aout 2021.
Maxime Bernier, chef du PPC, s’adresse aux médias lors du lancement de sa campagne électoral à l’hôtel Georgesville de St-George de Beauce la 20 août 2021.
Maxime Bernier, chef du PPC, s’adresse aux médias lors du lancement de sa campagne électoral à l’hôtel Georgesville de St-George de Beauce la 20 août 2021.
Maxime Bernier, chef du PPC, s’adresse aux médias lors du lancement de sa campagne électoral à l’hôtel Georgesville de St-George de Beauce la 20 août 2021.
Maxime Bernier, chef du PPC, s’adresse aux médias lors du lancement de sa campagne électoral à l’hôtel Georgesville de St-George de Beauce la 20 août 2021.
Maxime Bernier, chef du PPC, s’adresse aux médias lors du lancement de sa campagne électoral à l’hôtel Georgesville de St-George de Beauce la 20 août 2021.
Maxime Bernier, chef du PPC, s’adresse aux médias lors du lancement de sa campagne électoral à l’hôtel Georgesville de St-George de Beauce la 20 août 2021.
Maxime Bernier, chef du PPC, remet son masque après s’être adressé aux medias lors du lancement de sa campagne électorale à l’hôtel Georgesville de St-Georges de Beauce la 20 août 2021.
Maxime Bernier, chef du PPC, remet son masque après s’être adressé aux medias lors du lancement de sa campagne électorale à l’hôtel Georgesville de St-Georges de Beauce la 20 août 2021.
Maxime Bernier, chef du PPC, remet son masque après s’être adressé aux medias lors du lancement de sa campagne électorale à l’hôtel Georgesville de St-Georges de Beauce la 20 août 2021.
Maxime Bernier, chef du PPC, remet son masque après s’être adressé aux medias lors du lancement de sa campagne électorale à l’hôtel Georgesville de St-Georges de Beauce la 20 août 2021.

 

Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.

J’ai fais un portrait de Régis Labeaume lors de sa première élection, alors qu’il était un parfait inconnu sans chance réel de gagner. C’était pour Montreal Gazette. Quelques années plus tard, le Readers Digest à repris la photo pour sa page couverture.

Hier, 5 mai 2021, la boucle est presque bouclé. C’est un Régis Labeaume serein et parfois rieur qui a annoncé qu’il ne se représenterait pas à la mairie de Québec lors des prochaines élections municipale. C’est pour l’article Régis Labeaume se retire de la vie politique du Devoir que j’ai pris cette série d’images.

Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.

Le bédéiste Philippe Girard à Québec le 30 mars 2021.

C’est la troisième fois que le bédéiste Philippe Girard se retrouve devant ma caméra. Après l’église St-Roch, c’est le parc Sylvain Lelièvre que j’ai utilisé comme décor, question de profiter des notes de musique pour accompagner l’histoire de sa BD: le chanteur Leonard Cohen. Tout cela dans Le Devoir de ce matin.

Le bédéiste Philippe Girard à Québec le 30 mars 2021.
Le bédéiste Philippe Girard à Québec le 30 mars 2021.
Le bédéiste Philippe Girard à Québec le 30 mars 2021.
Le bédéiste Philippe Girard à Québec le 30 mars 2021.
Le bédéiste Philippe Girard à Québec le 30 mars 2021.
Le bédéiste Philippe Girard à Québec le 30 mars 2021.

 


Copyright © 2017 Francis Vachon. Réalisation web par Eve Drouin-V.