Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.

J’ai fais un portrait de Régis Labeaume lors de sa première élection, alors qu’il était un parfait inconnu sans chance réel de gagner. C’était pour Montreal Gazette. Quelques années plus tard, le Readers Digest à repris la photo pour sa page couverture.

Hier, 5 mai 2021, la boucle est presque bouclé. C’est un Régis Labeaume serein et parfois rieur qui a annoncé qu’il ne se représenterait pas à la mairie de Québec lors des prochaines élections municipale. C’est pour l’article Régis Labeaume se retire de la vie politique du Devoir que j’ai pris cette série d’images.

Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
Regis Labeaume annonce qu’il ne se representera pas a la mairie de Quebec lors d’une conference de presse a Quebec le 5 mai 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.

Le bédéiste Philippe Girard à Québec le 30 mars 2021.

C’est la troisième fois que le bédéiste Philippe Girard se retrouve devant ma caméra. Après l’église St-Roch, c’est le parc Sylvain Lelièvre que j’ai utilisé comme décor, question de profiter des notes de musique pour accompagner l’histoire de sa BD: le chanteur Leonard Cohen. Tout cela dans Le Devoir de ce matin.

Le bédéiste Philippe Girard à Québec le 30 mars 2021.
Le bédéiste Philippe Girard à Québec le 30 mars 2021.
Le bédéiste Philippe Girard à Québec le 30 mars 2021.
Le bédéiste Philippe Girard à Québec le 30 mars 2021.
Le bédéiste Philippe Girard à Québec le 30 mars 2021.
Le bédéiste Philippe Girard à Québec le 30 mars 2021.

 

Des responsables de la Sécurité Publique remettent un avis de fermeture a un entraineur et responsable du Mega Gym 24h à Québec le 31 mars 2021.

Hier en matinée, la Sécurité Publique force la fermeture du Méga Gym 24h suite à une éclosion majeur de COVID 19. Pourtant, plusieurs clients continuaient d’accéder au commerce pendant la journée. Ce n’est que vers 15h que le gérant met la clé dans la porte après la sortie du dernier client. Quelques minutes plus tard, la Sécurité Publique, assistée des forces policières, débarque pour remettre les documents officielles de fermeture à l’entraîneur / gérant qui s’apprêtait à quitter.

Le propriétaire du Gym, « Dan Marino » (qui n’est pas l’homme sur les photos), est connu pour se battre contre les mesures sanitaires gouvernementales et avaient dû fermer son établissement il y a quelques jours suite aux premiers cas déclarés. Selon TVA, « l’un des entraîneurs du Méga Fitness Gym, qui confirme avoir été déclaré positif à la COVID mercredi dernier, était même de retour dans la salle d’entraînement lundi. »

Ajoutons que selon certains médias, il serait présentement atteint de la COVID aux soins intensif. Sur une publication Facebook se matin qui a été effacé depuis, l’homme s’en prend aux médias, mais ne nie pas le fait qu’il pourrait être présentement à l’hôpital après avoir contracté la COVID lui-même.

Des responsables de la Sécurité Publique remettent un avis de fermeture a un entraineur et responsable du Mega Gym 24h à Québec le 31 mars 2021.
Des responsables de la Sécurité Publique remettent un avis de fermeture a un entraineur et responsable du Mega Gym 24h à Québec le 31 mars 2021.
Un entraineur du Mega Gym 24h discute avec les journalistes suite a la fermeture du centre d’entrainement à Québec le 31 mars 2021.
Un entraineur du Mega Gym 24h discute avec les journalistes suite a la fermeture du centre d’entrainement à Québec le 31 mars 2021.
Un entraineur et responsable du Mega Gym 24h discute avec des policiers appelés en assistance de la Sécurité Publique venu remettre un avis de fermeture à Québec le 31 mars 2021.
Un entraineur et responsable du Mega Gym 24h discute avec des policiers appelés en assistance de la Sécurité Publique venu remettre un avis de fermeture à Québec le 31 mars 2021.
Un entraineur et responsable du Mega Gym 24h discute avec des policiers appelés en assistance de la Sécurité Publique venu remettre un avis de fermeture à Québec le 31 mars 2021.
Un entraineur et responsable du Mega Gym 24h discute avec des policiers appelés en assistance de la Sécurité Publique venu remettre un avis de fermeture à Québec le 31 mars 2021.

Yves Jacques et Robert Lepage. Deux monstres du milieu théâtral en particulier, et du milieu artistique en général. Même si cela fait plus de 15 ans que je fais ce métier, il y a quand même une certaine fébrilité lorsqu’un grand quotidien nous contacte pour prendre en photo ce genre de monument. On ajoute une petite couche supplémentaire lorsqu’on nous précise que ce sera pour la « une » du cahier artistique.

Un petit « flash cobra » au travers d’une ombrelle blanche à ma droite, un autre en lumière directe dirigée sur le mur en arrière-plan pour l’éclairer un peu. Et hop! 8 minutes plus tard, et tout est terminé.

C’est ce qu’on appelle un événement. Dans la diffusion en direct par Télé-Québec de La face cachée de la lune, un spectacle qu’ils ont tous deux porté en solo, Robert Lepage et Yves Jacques se donneront la réplique pour la première fois. Rencontre attendue entre le créateur qui a lancé la belle production d’Ex Machina en 2000 et l’interprète qui l’a ensuite souvent maintenue en orbite autour du monde. Et s’ils jouent des frères antagonistes sur la scène du Diamant à Québec, les deux natifs de la capitale sont liés par une complicité évidente, ludique, qui transcende les déficiences d’une communication numérique, lors d’une entrevue émaillée de nombreux rires partagés.

Solo pour deux, ou quand Robert Lepage tend la main à Yves Jacques sur Le Devoir

Les comédiens Yves Jacques et Robert Lepage à Québec. Francis Vachon pour Le Devoir.
Les comédiens Yves Jacques et Robert Lepage à Québec. Francis Vachon pour Le Devoir.
Les comédiens Yves Jacques et Robert Lepage à Québec. Francis Vachon pour Le Devoir.
Les comédiens Yves Jacques et Robert Lepage à Québec. Francis Vachon pour Le Devoir.
L'homme de théâtre Robert Lepage à Québec.
L’homme de théâtre Robert Lepage à Québec. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
L'homme de théâtre Robert Lepage à Québec.
L’homme de théâtre Robert Lepage à Québec. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
Le comédien Yves Jacques
Le comédien Yves Jacques. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.
Le comédien Yves Jacques
Le comédien Yves Jacques. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.

Un texte magnifique, empli de poésie de ma magnifique collègue Marie-Michèle Sioui pour accompagner mes photos. Que fait une personne en situation d’itinérance lorsqu’on lui interdit d’être à l’extérieur de sa maison après 20h?

Au sommet des marches, Adam gratte sa guitare et discute avec Gwenola Leroux. Deux policiers, dans leur voiture depuis une vingtaine de minutes, braquent les phares sur lui. Ils sortent du véhicule à 20 h 02. Couvre-feu. Un groupe attrape de quoi manger dans le « Frigo Partage ». Les autres disparaissent. Pour la première fois en 15 ans, Nicolas observe le parvis de l’église vide.

Grand respect à PECH, que je ne connaissais pas, avec qui nous avons passé quelques heures.

En avançant sur la rue Saint-Joseph, un peu avant 20 h, l’intervenante de rue Gwenola Leroux explique que les travailleurs de rue ont tendance à marcher lentement. Il ne faut pas être pressé pour faire son travail. Ni paternaliste, ni frileux l’hiver, ni impatient d’obtenir des résultats. « On sème la graine, on met la table, mais on ne sert jamais le repas et on ne mange jamais le fruit », résume son collègue Nicolas Houde, chef d’équipe au Programme d’encadrement clinique et d’hébergement (PECH) et intervenant de rue à Québec de 2006 à 2018.

Article complet sur Le Devoir:  À Québec, sans-abri sous couvre-feu

Gwenola Leroux, intervenante pour PECH, discute avec Marc-André juste a côté du refuge pour sans-abri Lauberivière à Québec le 12 janvier 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir
Gwenola Leroux, intervenante pour PECH, discute avec Marc-André juste a côté du refuge pour sans-abri Lauberivière à Québec le 12 janvier 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir
Jacques, alias Vital, juste à côté du refuge pour sans-abri Lauberivière a Quebec le 12 janvier 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir
Gwenola Leroux, intervenante pour PECH, discute avec Marc-André juste a côté du refuge pour sans-abri Lauberivière à Québec le 12 janvier 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir
Nicolas Houde et Gwenola Leroux, de l’organisme PECH, discute avec Adam juste a cote de l’Eglise St-Roch à Québec le 12 janvier 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir

La symétrie. La symétrie partout. À la recherche d’un endroit où placer mon sujet, mon cerveau ne fait que voir ces murs et ces décors que je peux utiliser pour leur belle symétrie. Et surtout, ne pas oublier d’oser demander à la gente dame d’enlever son manteau en hiver si la température le permet. 

L’historienne Cartherine Ferland vient de publier La grande histoire des petits biscuits Leclerc et Le Devoir a discuté avec elle.


Copyright © 2017 Francis Vachon. Réalisation web par Eve Drouin-V.