Portraits: Yan England et Antoine-Olivier Pilon

Quelques minutes dans un hall d’hôtel. Essayer de faire quelques portraits, en lumière naturel, sans que cela ai trop l’air d’un hall d’hôtel. Être photographe de presse c’est de la créativité sur demande, c’est être un problem-solver.

Pour son film 1:54 et en assignation pour Le Devoir, Yan England et l’acteur Antoine-Olivier Pilon.

Invalid Displayed Gallery

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Copyright © 2017 Francis Vachon. Réalisation web par Eve Drouin-V.