Marc Dutil, portrait et « behind the scene »

Un des trucs amusant d’être un pigiste et de travailler pour plusieurs publications, c’est qu’il nous arrive parfois de photographier la même personne plus d’une fois, pour différents journaux ou magazine. Il m’est même déjà arrivé de faire le portrait d’une personne deux fois dans la même journée pour deux clients différents.

Tout cela pour dire que c’était la troisième fois que je me rendais à St-George pour photographier le PDG de Canam dans le cadre de son École d’Entrepreneurship de Beauce. Mes expériences passées avec lui m’ont fait comprendre qu’il est très occupé et que son temps est compté. La rapidité serait de mise, la préparation devait être parfaite.

Je suis donc arrivé d’avance et j’ai visité l’école avec une responsable pour préparer mon plan de match. J’ai choisi un endroit où lui et le journaliste s’assoiraient lors de l’entrevue pour que je puisse faire des photos candides. C’est une zone lounge d’où arrivait un long corridor avec plusieurs lumières qui attiré mon attention. J’ai installé un flash avec un grid (nid d’abeille) dirigé vers le visage de monsieur Dutil, et un second flash en arrière de lui que je déplaçais et ajustait pour avoir un backlight ou un hair light.

Marc Dutil
Marc Dutil
Marc Dutil
Marc Dutil

Un peu avant la fin de l’entrevue, j’ai déplacé mon matériel vers le lieu choisi pour le portrait. J’ai installé mes lumières et j’ai utilisé un étudiant pour ajuster la puissance de mes flashes pour avoir l’effet voulu.

L’image ci-dessus vous montre l’installation: Un flash avec un grid (1), un flash en opposition au grid pour venir embrasser son visage à gauche (2), et un flash éclairant la fresque (3). J’ai mis une marque au sol (4) pour placer monsieur Dutil au même endroit que l’étudiant. Une fois mon sujet arrivé, j’ai fait mon premier clic à 10h37, et mon dernier à 10h43.

Marc Dutil
Marc Dutil

Commentaires (2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Copyright © 2017 Francis Vachon. Réalisation web par Eve Drouin-V.