Il y a un an, j’envisageais la possibilité de devoir marcher bientôt avec une canne et faire un changement de carrière en raison de mon surpoids. Depuis 6 mois, j’ai perdu presque 55 livres. D’ici 2-3 jours, selon mon IMC, indice de masse corporel, je ne suis officiellement plus obèse. Voici une v idéo un peu plus personnelle où nous allons jaser « santé »

Sur ma chaîne YouTube, je n’ai pas l’habitude de faire des trucs du genre « apprendre le triangle d’exposition » ou « maitriser son flash ». J’essaie de faire les choses différemment. Voici une vidéo plus personnelle qu’à l’habitude sur un sujet un peu tabou: la santé et le surplus de poids lorsqu’on est photographe, ou même de façon plus générale travaille autonome. Eh oui, ça fait partie de la business car notre outil de travail principal, c’est notre corps. Si cet outil lâche, c’est fini la photo.

Coupe du monde de Vélo de Montagne au Mont St-Anne 26 juin, 2005.

Note: Parfois, l’histoire derrière l’image est plus intéressante que la photo elle-même. La chronique “L’anecdote derrière l’image” présente des photographies parfois moins intéressantes visuellement – parfois elle n’auront même pas été publié sur mon blogue – mais pour laquelle il y a une bonne histoire à raconter.

Je viens tout juste de débuter mon cours de photojournalisme, en 2005. Il y a une compétition de vélo de montagne au Mont St-Anne et je veux pratiquer mes nouvelles habiletés. Sans carte de presse ni accréditation, je marche confiant à travers la zone média pour aller m’installer, comme si j’étais censé être là. 

La ruse fonctionne.

Je prends des photos des premiers coureurs et, comme je suis là pour prendre de l’expérience, j’expérimente sans risquer de tout rater et de me mettre un client à dos. Je décide donc de tenter de faire un « filé », technique qui demande de prendre un temps de pose lent et de suivre un sujet en mouvement, et ce exactement à la même vitesse que lui. L’effet est difficile à réaliser, mais peut donner des images spectaculaires. 

Alors que je viens tout juste de régler ma caméra, un premier cycliste arrive et je pointe ma caméra vers lui. Je constate qu’il a une crevaison, mais qu’il tente tant bien que mal de terminer sa descente. Mon premier filé à vie est réussi à la perfection alors que je capte un moment unique.

Coupe du monde de Vélo de Montagne au Mont St-Anne 26 juin, 2005.
Coupe du monde de Vélo de Montagne au Mont St-Anne 26 juin, 2005.


Copyright © 2017 Francis Vachon. Réalisation web par Eve Drouin-V.