Est-ce que la caméra fait le photographe?

Dans un groupe FB, j’ai récemment eu une petite chicane. J’ai osé parlé de l’importance de l’équipement à quelqu’un qui se cherchait un photographe professionnel.

Un photographe m’a répliqué, de façon cinglante: « Comme si le matériel faisait le photographe lol », et un autre à ajouté «  Haha, le syndrome typique du photographe avec son gros équipement, pareil comme les gars de la construction avec leur gros pick-up »

C’est une phrase qui reviens souvent lorsqu’on parle avec un photographe: Ce n’est pas la caméra qui fait le photographe.

Mais est-ce le cas?

Je vous explique que le matériel ne fait pas le photographe, mais qu’il faut parfois AVOIR le matériel pour être le photographe.

 

Sur Internet, aussitôt qu’une personne vend une caméra, la première question qui est demandé est: combien de déclenchement?

On a peur que l’obturateur, le shutter, ait été trop sollicité et qu’il soit à la fin de sa vie utile, que la caméra soit bientôt inutilisable.

Est-ce que c’est vraiment important de savoir combien une caméra à de déclenchement? 

Si vous utilisez votre appareil photo pour filmer, vous avez peut-être remarqué un truc bizarre et frustrant : l’enregistrement s’arrête après 29 minutes et 29 secondes. Pourquoi ?

Les premiers modèles d’appareils photo offrant la possibilité de faire de la vidéo étaient limités à 10 ou 12 minutes pour des raisons matérielles. Semble-t-il qu’il était dangereux de causer une surchauffe si ce seuil était dépassé.

Cependant, la limite de 30 minutes qui nous est imposée aujourd’hui n’est aucunement due à une limitation technique. Le matériel permet de filmer aussi longtemps que désiré sans qu’il y ait un risque quelconque pour l’équipement. Par exemple, il n’y a aucun danger de redémarrer un enregistrement aussitôt cette limite atteinte.

En effet, c’est bien dans l’ordinateur de la caméra qu’est le problème : le système d’opération de votre appareil photo force la fin de l’enregistrement juste avant que le 30 minutes ne soit arrivé.

Si les techniciens de Canon et Nikon forcent les DSLR à ne pas filmer plus de 29 minutes et 29 secondes, c’est plutôt dû aux fonctionnaires gourmands de l’Union européenne.

En 2007, l’Union européenne a décidé d’imposer une taxe d’importation sur les caméscopes et les enregistreurs vidéo, alors que les appareils photo en resteraient exempts.

Comment définir légalement ce qu’est un caméscope ?

Il a été décidé que serait considéré comme caméscope tout appareil pouvant enregistrer une séquence à 23 images par secondes, avec une résolution minimale de 800px par 600px, et ce pendant 30 minutes ou plus.

En limitant la capacité vidéo à moins de 30 minutes, les fabricants d’appareils photo évitent ainsi que leurs caméras ne soient considérées comme étant un caméscope plutôt qu’un appareil photo aux yeux des fonctionnaires européens. Ils évitent alors la taxe d’importation qu’ils seraient évidemment obligés de refiler à leur client. Selon les sources que j’ai trouvées, ce montant se situe entre 5 et 12,5 %.

Le calcule logique de Nikon et Canon : il y aura probablement beaucoup moins de gens frustrés d’être limités à 30 minutes d’enregistrement qu’il y aurait de gens frustrés de payer 10 % de plus pour un appareil photo.

La question qui se pose est : si cette limitation a été ajoutée artificiellement dans le logiciel pour contourner les taxes d’importations de l’Union européenne, pourquoi les fabricants ne vendent-ils pas un modèle sans limitation pour le marché nord-américain ?

Ça, c’est une question qu’il faudra poser à Canon et Nikon qui ont décidé d’imposer cette limite partout dans le monde et non juste pour le marché de l’Union européenne.

Comment contourner la limite logicielle et filmer plus de 30 minutes avec un DSRL ?

Tout bon pirate informatique le sait : tout ce qui est bloqué de façon logiciel est contournable de façon logiciel. Il est donc possible de faire sauter la limite de 30 minutes en modifiant le logiciel interne (firmware) de la caméra. Le plus connu des hacksde caméras est Magic Lantern, qui vient ajouter du code informatique qui fonctionne en parallèle.

Avant d’aller plus loin, précisions qu’utiliser Magic Lantern (selon la FAQ) :

  • Pourrait annuler la garantie de votre appareil photo : « the use of custom firmware or any other third party acessory with our equpment will void the warranty of the product IF PROVEN that the malfunction of the device was caused by the use of those. Canon respects the rights that their customers have to decide what accessories or firmware to use, although we do not recommended their use, and we are not responsible for any damage to the equipment. »
  • N’est pas sécuritaire à 100 % : « Magic Lantern was created by reverse engineering an undocumented system that controls hardware. Therefore, we can’t be certain that it’s 100% safe. »

Magic Lantern permet de contourner la limite de 30 minutes, mais ajoute également plusieurs fonctionnalités à votre caméra, autant lors de l’enregistrement vidéo que lors de la prise de photo. Consultez le site de Magic Lantern pour en savoir plus.


Copyright © 2017 Francis Vachon. Réalisation web par Eve Drouin-V.