Engagement photography Quebec city

Old Quebec City. Is there a better place for engagement photography than “Le Vieux-Québec”, as it is known locally. Whenever you go, wherever you look, there are amazing backdrops waiting for you to create great photographs. 

Old brick walls, cobblestone streets, old buildings and there are huge trees in amazing parks. It’s also, the only walled city north of Mexico. All of these factors might make Quebec City the best place in North America for engagement photography.

This is why this nice couple contacted me recently. They were visiting Quebec City and the gentlemen decided it would be the best place to ask her to marry him.

We regrouped at the Parc des Gouverneurs near the Château Frontenac to get some funny photos as they threw leaves in the air and at each other. We then took a short, two minute walk to the Plains of Abraham to get the classic photo with the Château Frontenac hotel in the background. 

After a quick stop in Montmorency Park, we headed straight for the city walls for the cherry on the cake: the photo on top of the wall and the gate. We finished the day with a blast.

Engagement photography Quebec city
Engagement photography, Quebec city
Engagement photography Quebec city
Engagement photography, Quebec city
Engagement photography Quebec city
Engagement photography, Quebec city
Engagement photography Quebec city
Engagement photography, Quebec city

L’auteure Erika Soucy

Entrer dans la maison d’un inconnu. Se présenter. La mettre en confiance. Chercher un concept, une idée.

Créativité sur demande.

Parfois, cela se fait tout seul. Ce fut le cas avec l’auteure Erika Soucy. Tout de suite en entrant, accroché sur le mur, il y avait ça. Avec un sujet aussi naturel devant la caméra, j’avais ma photo.

Le texte de Dominic Tardif est dans Le Devoir de ce matin.

L’auteure Erika Soucy
L’auteure Erika Soucy
L’auteure Erika Soucy
L’auteure Erika Soucy

 

L’auteure Erika Soucy

13:50. Bien peinard à la maison.

*dring*

– Francis, peux-tu être au CEGEP Garneau pour 14:15?

Ramasse les caméras, saute dans l’auto…

Rosalie Genest, amie d’Alice ayant affirmé avoir été violé par un député libéral lors d’une entrevue avec une journaliste du Devoir le 20 octobre 2016. Photo Francis Vachon pour Le Devoir
Rosalie Genest, amie d’Alice ayant affirmé avoir été violé par un député libéral lors d’une entrevue avec une journaliste du Devoir le 20 octobre 2016. Photo Francis Vachon pour Le Devoir
Rosalie Genest, amie d’Alice ayant affirmé avoir été violé par un député libéral lors d’une entrevue avec une journaliste du Devoir le 20 octobre 2016. Photo Francis Vachon pour Le Devoir

Rosalie Genest, amie d’Alice Paquet, ayant affirmé avoir été agressée sexuellement par un député libéral. Photo Francis Vachon pour Le Devoir.

Deux minutes et trente secondes. C’est tout ce que j’ai eu besoin avec Alex Brisson pour cette photo prise pour Les Affaires. Un simple speedligh pour déboucher les ombres et un angle intéressant trouvé avant de me présenter au bureau de mon sujet. Un homme d’affaire occupé, ça aime le travail fait vite et bien.

 

Invalid Displayed Gallery

Quelques minutes dans un hall d’hôtel. Essayer de faire quelques portraits, en lumière naturel, sans que cela ai trop l’air d’un hall d’hôtel. Être photographe de presse c’est de la créativité sur demande, c’est être un problem-solver.

Pour son film 1:54 et en assignation pour Le Devoir, Yan England et l’acteur Antoine-Olivier Pilon.

Invalid Displayed Gallery


Copyright © 2017 Francis Vachon. Réalisation web par Eve Drouin-V.