Un texte magnifique, empli de poésie de ma magnifique collègue Marie-Michèle Sioui pour accompagner mes photos. Que fait une personne en situation d’itinérance lorsqu’on lui interdit d’être à l’extérieur de sa maison après 20h?

Au sommet des marches, Adam gratte sa guitare et discute avec Gwenola Leroux. Deux policiers, dans leur voiture depuis une vingtaine de minutes, braquent les phares sur lui. Ils sortent du véhicule à 20 h 02. Couvre-feu. Un groupe attrape de quoi manger dans le « Frigo Partage ». Les autres disparaissent. Pour la première fois en 15 ans, Nicolas observe le parvis de l’église vide.

Grand respect à PECH, que je ne connaissais pas, avec qui nous avons passé quelques heures.

En avançant sur la rue Saint-Joseph, un peu avant 20 h, l’intervenante de rue Gwenola Leroux explique que les travailleurs de rue ont tendance à marcher lentement. Il ne faut pas être pressé pour faire son travail. Ni paternaliste, ni frileux l’hiver, ni impatient d’obtenir des résultats. « On sème la graine, on met la table, mais on ne sert jamais le repas et on ne mange jamais le fruit », résume son collègue Nicolas Houde, chef d’équipe au Programme d’encadrement clinique et d’hébergement (PECH) et intervenant de rue à Québec de 2006 à 2018.

Article complet sur Le Devoir:  À Québec, sans-abri sous couvre-feu

Gwenola Leroux, intervenante pour PECH, discute avec Marc-André juste a côté du refuge pour sans-abri Lauberivière à Québec le 12 janvier 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir
Gwenola Leroux, intervenante pour PECH, discute avec Marc-André juste a côté du refuge pour sans-abri Lauberivière à Québec le 12 janvier 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir
Jacques, alias Vital, juste à côté du refuge pour sans-abri Lauberivière a Quebec le 12 janvier 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir
Gwenola Leroux, intervenante pour PECH, discute avec Marc-André juste a côté du refuge pour sans-abri Lauberivière à Québec le 12 janvier 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir
Nicolas Houde et Gwenola Leroux, de l’organisme PECH, discute avec Adam juste a cote de l’Eglise St-Roch à Québec le 12 janvier 2021. Photo Francis Vachon pour Le Devoir

Quelle assignation rigolote que j’ai eue pour le mensuel Québec Science ! Les Neurones atomiques offrent des ateliers d’animation scientifique dans les écoles et j’ai eu le bonheur de photographier l’une d’entre elles. L’excitation des enfants est à son comble et tout cela donne des photos magnifiques. C’était à ce moment une des premières « job » pour mon Canon EOS-R qui n’a pas cessé de me surprendre depuis.

 

Le Devoir part cet été à la rencontre de chercheurs qui profitent de la belle saison pour mener leurs travaux sur le terrain. Aujourd’hui, la série Grandeur nature s’intéresse à des fouilles archéologiques qui ont mené à des découvertes inusitées à Québec.

Avec ma journaliste Marie-Michèle Sioui, j’ai passé quelques heures à documenté le site archéologiques, tout juste à côté du presbytère de L’Ancienne-Lorette. C’était fascinant. Le texte est ici: Un rare regard sur l’occupation autochtone de L’Ancienne-Lorette.

 

Lire la suite

Jagmeet Singh

Mardi, le tout nouveau chef du NPD, Jagmeet Singh, était à Alma place pour appuyer sa candidate locale lors de la prochaine élection partielle. C’était une belle occasion pour Le Devoir d’aller découvrir le personnage et j’ai donc accompagné la journaliste Marie-Michèle Sioui pour faire des photos. Le texte « Jagmeet Singh à la conquête du Lac-Saint-Jean » est sur le site du Devoir et voici quelques autres photos: bain de foule, dégustation de tarte aux bleuets et fromage en crotte.

Moment cocasse: Le photographe du journal Le Quotidien m’a capté en train de prendre une des images ci-bas.

Jagmeet Singh

Jagmeet Singh

Jagmeet Singh

Jagmeet Singh

Jagmeet Singh

Jagmeet Singh

Jagmeet Singh

 

Polar bear

À la fin du mois d’août, j’ai pu enfin prendre quelques jours de vacances avec la famille et c’est au zoo sauvage de Saint-Félicien que nous sommes allées. J’en ai évidemment profité pour apporter mon appareil photo pour rapporter quelques souvenirs et, surtout, garnir ma banque d’images.

En prenant des images dans un jardin zoologique, la base est d’isoler le sujet pour ne pas voir les cages, clôtures, visiteur et tout autre élément « montrant » que l’animal n’est pas en pleine nature. Le Zoo Sauvage de Saint-Félicien nous facilite beaucoup la tâche à ce sujet. C’est un endroit magnifique.

Amur Tiger
An Amur Tiger (also known as Siberian Tiger)
Muskox
Two Muskox (also spelled musk ox and musk-ox)
Muskox
A Muskox (also spelled musk ox and musk-ox)
Polar bear
A polar bear (Ursus maritimus)
Polar bear
A polar bear (Ursus maritimus)
Polar bear
A polar bear (Ursus maritimus)
Polar bear
A polar bear (Ursus maritimus)
Polar bear
A polar bear (Ursus maritimus)
Polar bear
A polar bear (Ursus maritimus)
Polar bear
A polar bear (Ursus maritimus)
North American porcupine
A North American porcupine (Erethizon dorsatum)
Yanghir (Siberian ibex)
A Yanghir (Siberian ibex, Capra sibirica)
Yanghir (Siberian ibex)
A Yanghir (Siberian ibex, Capra sibirica)
Yanghir (Siberian ibex)
A Yanghir (Siberian ibex, Capra sibirica)

  • 1
  • 2
  • 7

Copyright © 2017 Francis Vachon. Réalisation web par Eve Drouin-V.