Le fraudeur qui n’en était peut-être pas un

Vous recevez un courriel. « Je suis en Afrique. J’ai une proposition d’affaires. Envoyez-moi du matériel électronique que je vais revendre. Nous allons séparer les profits 50-50 »

« Bon, un autre fraudeur », dites-vous en supprimant le courriel. Mais si c’était le début d’une histoire qui allait changer la fin de centaines de personnes?

Voici l’incroyable histoire de Ben Taylor, et Joel, vivant au Libéria. Un arnaqueur? Ben a décidé de « jouer le jeu », question de faire perdre son temps au fraudeur. Il lui demande d’aller prendre des photos autour de chez lui et Ben achèterait les photos qui l’intéresseraient. Après avoir reçu des photos horribles prises avec un téléphone-flip de 15 ou 20 ans, Ben décide de prendre une chance. Et si Joel n’était pas un arnaqueur? Qui sait. Peut-être que l’histoire du prince nigérien qui veut vous donner son héritage est parfois vraie.

Pour en savoir plus ou contribuer: By d Grace of God.

À relire, un texte que j’avais écrit en 2015 pour Le Journal de Montéal: Lorsqu’une photo change la vie d’une communauté

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Copyright © 2017 Francis Vachon. Réalisation web par Eve Drouin-V.