– La photo est sur Facebook alors est maintenant dans le domaine public.
– Tu as mis ta photo sur Twitter et c’est maintenant Twitter qui a les droits sur cette photo
– Tu as posté ta photo sur Instagram alors maintenant tout le monde peut l’utiliser et même la revendre sans te le demander.

Ça vous semble familier comme affirmation? Et pourtant, c’est tout faux! Allons lire les conditions d’utilisation des différents médias sociaux. Vous savez, ces textes que vous avez lus avant de cocher « j’accepte les conditions d’utilisation » en vous inscrivant sur un réseau social?

Voici donc la section pertinente concernant le droit d’auteur sur les différents sites que vous utilisez.

Lire la suite

Dans mon populaire billet 10 mauvaises bonnes raisons d’utiliser une photo trouvée sur Internet sans demander la permission au photographe, j’explique pourquoi n’est pas valide l’argument « Mais je ne fais pas d’argent avec cette photo! C’est juste pour [mon blogue / mon site web personnel / mon Facebook] ». Une conceptrice de site web l’a appris à la dure récemment alors que mon collègue de Sorel Maurice Parent vient de gagner 1800$ à la Cour des petites créances pour l’utilisation non autorisée de six de ses photos, et ce après 39 petites visites sur le site Internet de Sonia Gagnon.

« C’est un jugement en faveur de tous les photographes en fait. Mes photos portaient ma signature, mais elles ont été reproduites quand même sur un autre site sans mon accord. Le jugement met aussi en valeur que même à des fins non commerciales, la loi prévoit la protection des droits d’auteurs. Cela est essentiel pour nous. »

 

Les détails dans cet article du journal local de la région.

Une question qui revient fréquemment sur les groupes Facebook ou autres forums web pour Photographe:

« Je leur ai donné la photo en leur disant que je ne voulais qu’avoir mon nom comme crédit photo. Comme récompense et comme fierté personnelle. Ils ne l’ont pas mis et je ne suis pas content. Est-ce que j’ai des recours? »

Ma réponse n’est généralement pas ce à quoi les gens s’attendent ou souhaite entendre.

Chaque fois qu’on parle d’accords de libre échange international, il y a toujours des gens pour lever le drapeau sur les clauses concernant la propriété intellectuelle. «Le droit d’auteur n’est plus adapté aux années 2000! » «Si j’achète une chanson, je devrais pouvoir faire ce que je veux! » «C’est juste des grosses compagnies qui veulent protéger leur brevet!»

Non.

Toutes ces mesures de protections de la propriété intellectuelle et les moyens qui sont donnés au titulaire des droits sont tout aussi valides pour les petits créateurs comme moi. À son arrivée, le DMCA avait été décrié comme une bombme nucléaire à tuer des mouches. Pas justes Disney et Sony music peuvent utiliser le DMCA. VOUS pouvez aussi. Je l’ai fait, ça fonctionne!

Tout cela pour introduire ce sympathique vidéo de Claude Robinson qui s’est battu contre Cinar pour faire respecter ses droits.

Les lois pour protéger le droit d’auteur, c’est aussi (et surtout) pour protéger les petits créateurs contre les grosses compagnies.

Revenu Quebec - Marly

Votre passion pour la photo n’est pas restée inaperçue. Un ami vous a demandé de lui faire une photo pour son site Internet. Un collègue de travail vous a demandé de lui faire quelques portraits de famille et votre cousin veut que vous soyez le photographe de son mariage.

De fil en aiguille, vous avez commencé à rentabiliser votre matériel photographique en faisant quelques contrats les soirs et fins de semaine. Vous voudriez en faire plus. Vous commencez à vous publiciser comme photographe. Vous avez ouvert une page « fan » sur Facebook. Vous avez peut-être même fait un site Internet pour votre petite entreprise et, soudainement, il vous vient un doute. Ai-je besoin de charger la TPS et la TVQ? Comment m’y prendre pour la charger?

Lire la suite

Foo Fighters

CHYZ, la radio de l’Université Laval, m’a invité en studio pour parler du fameux contrat que les photographes devaient signer avant de photographier le concert des Foo Fighters.

La portion me concernant commence vers 14:30. Il y a d’abord un cinq minutes avec Daniel Mallard, photographe au Journal de Québec, et se poursuit pour une trentaine de minutes.

J’ai fait aussi une entrevue pour Radio-Canada qui sera diffusée plus tard dans la journée. Je ferai une mise à jour du billet lorsque ce sera disponible.
Mis à jour: c’est juste ici.


Copyright © 2017 Francis Vachon. Réalisation web par Eve Drouin-V.