Internet. La chance de se faire découvrir par le monde entier. La possibilité d’avoir une vitrine publicitaire à très peu de frais. La puissance du web séduit les photographes, mais elle en pousse certains à tourner les coins ronds. À manquer d’éthique. À tricher. À carrément voler. À vouloir mettre leur carrière sur l’accélérateur, certains sont carrément rentrés dans un mur. Ils n’en ont plus, de carrière.

La suite de ma chronique publiée dans le Journal de Montréal est disponible sur Pressdisplay.

L’enregistrement que le photographe Jonathan Beaupied a réalisé et dont il est question est toujours sur Youtube. La voici:

Et bien voilà, c’est fait. Ce matin, je me commets pour la première fois en tant que blogueur sur le blogue photo du Journal de Montréal sous le thème La Photo et le Web. Les habitués constateront que je commence en terrain connu: À qui appartiennent les photos que vous postez sur les réseaux sociaux?

Bientôt, vous pourrez aussi me lire dans la version papier du Journal en tant que chroniqueur, toujours sur le même thème. Comme le public cible est différent, je continuerai bien sûr de bloguer ici. Blogue d’entreprise, chronique voyage, chronique papier et blogue pour le Journal de Montréal; Pour être sûr de ne rien manquer de mes publications sur l’ensemble de ces plateformes, vous pouvez me suivre sur Twitter ou faire un «j’aime» sur ma page Facebook professionnelle: Francis Vachon – Photojournaliste.


Copyright © 2017 Francis Vachon. Réalisation web par Eve Drouin-V.