Mois : août 2015

L’homme d’affaires Yanik Guillemette, président et fondateur de Guillemette Propriété, rouvrira la Station Blü bains nordiques de Saint-Tite-des-Caps, fermé depuis la faillite des anciens propriétaires en mars passé.

Monsieur Guillemette m’a demandé de faire les photos accompagnant le communiqué de presse envoyé aux médias annonçant la bonne nouvelle.

J’ai dû travailler sous un «deadline» assez rapide avec des installations qui n’ont pas été entretenues de façon optimale en raison de la fermeture, mais je pense avoir quand même réalisé des photos de qualité pour montrer la magie de cet endroit spectaculaire.

Cliquez sur une miniature pour voir une version pleine grandeur.

Le Réseau Écoles-Média du Québec est un nouvel organisme qui vise à

«intéresser les jeunes au rôle que tiennent les médias sociaux et traditionnels dans notre quotidien. Plusieurs écoles secondaires, certaines écoles primaires, centres d’éducation aux adultes et de formation professionnelle et organismes jeunesse se sont dotés de médias produits par des jeunes. Très bons outils d’apprentissage et puissants moyens d’information et de mobilisation, ces médias disposent toutefois de peu de ressources matérielles, pédagogiques et financières. Ce manque de moyens et de structure rend souvent leur survie précaire. Le Réseau Écoles-Médias du Québec (RÉMQ) vise à combler ces lacunes en contribuant au développement des médias dans les écoles et les organismes et en favorisant leur maintien à long terme par la création d’un réseau de soutien et de formation participatif gratuit et adaptable à la réalité de chaque milieu.»

C’est dans ce contexte que Stéphane Lévesque est venu me rencontrer pour que je lui parle de photojournalisme. J’explique ce qu’est le métier, comment j’ai moi-même commencé et comment un jeune peut apprendre la photo. Évidemment, le langage et le contenu sont adaptés à la clientèle cible, mais pour en apprendre un peu plus sur le sujet ou sur moi-même, voici le petit 16 minutes qui a été publié:

Mon studio à la maison? Je ne l’utilise presque jamais. Ce que j’aime faire et ce pour quoi mes clients m’engagent, c’est de trouver un studio n’importe où.

Avec le temps et l’expérience des années, cela ne me prend que quelques secondes pour entrer dans n’importe quel immeuble et d’être capable d’isoler dans ma tête un élément précis du décor et d’être capable d’imaginer le résultat une fois que j’aurai peinturé avec la lumière (mes flashs) joué avec la profondeur de champ.

Récemment, c’est Manuvie qui m’a demandé de faire des portraits corporatifs de trois de leurs employés: portraits en environnement, carte blanche pour le concept.

En arrivant sur place, je vois le hall d’entrée que voici. Tout de suite, je sais que j’ai deux studios à ma disposition.

studios-partout

Alors que mes deux sujets me regardent un peu intrigué installer mes flashs et faire quelques tests de lumière, j’en déplace un de deux pouces vers la gauche, je monte l’autre de quelques dégrée. Une fois bien installée et mes réglages effectuctés, je fais quelque clic et je leur montre l’écran de ma caméra. Surpris et satisfaits, ils sont heureux de pouvoir retourner travailler après 10 ou 15 minutes dans mon «studio.»

Dominique Savard

Yannick Fiset

Est-ce qu’on doit sauvegarder une image à 72 dpi lorsqu’on veut la mettre sur Internet? Est-ce plus sécuritaire pour contrer le vole de nos photo que de la mettre à 72 dpi? Est-ce que la photo sera moins « lourde » à 72dpi plutôt qu’à 300 dpi? Mais qu’est-ce que le DPI ou PPP (Dot per inche / point par pouce)?


Copyright © 2017 Francis Vachon. Réalisation web par Eve Drouin-V.